savez-vous que... la canne à sucre participe à une urbanisation harmonieuse de l’espace

Régulateur foncier

Aménagement responsable du territoire

Dans une île où les contraintes sont fortes, les espaces limités et les besoins en nouvelles infrastructures augmentent, les espaces ruraux doivent faire partie intégrante de la politique d’aménagement global du territoire. Trop longtemps la surconsommation des espaces agricoles et naturels a été la règle au point parfois de relever d’un véritable gâchis. La superficie de l’île est limitée et chacun doit réussir à y trouver sa place.

Le maintien de l’espace agricole dépend de la capacité à construire des villes mieux structurées. L’enjeu est donc de densifier l’existant tout en assurant confort et qualité de vie aux habitants : des services de proximité indispensables (crèche, école, équipement sportif, poste…) et des espaces de respiration agricoles et naturels.

Cette problématique est aujourd’hui mondiale et au cœur des réflexions menées sur l’aménagement global du territoire. En 2006, l’Agence Européenne pour l’Environnement (AEE) soulignait déjà que l’étalement urbain est « une menace, par sa rapidité et sa constance, sur l’équilibre environnemental, social et économique» des territoires.

Coupure verte entre les agglomérations

L’impact de la canne sur une meilleure gestion l’espace urbain renvoie à différentes dimensions : la canne constitue des coupures vertes entre les agglomérations. Ces coupures évitent une urbanisation anarchique, continue de la bande littorale et participent à la qualité de vie. La canne joue donc un rôle de régulateur foncier.

Les espaces agricoles, naturels contribuent par leur maintien à fournir des limites à l’urbanisation et une contrainte forte renforçant la nécessité de densifier les villes existantes.

Avec de la volonté, il y a de la place pour tous

Espaces agricoles, naturels, urbains, avec de la volonté, il y a de la place pour :

- Accentuer la densification urbaine

- Assurer la qualité de vie

- Développer l’agriculture

- Préservé les espèces endémiques

- Protéger les espaces naturels

- Favoriser la biodiversité

 

 



Voir les commentaires

  1. Agri974 dit :

    Nous ne pouvons pas travailler si n’avons pas de terre à cultiver. Sans terrain où planter, sur les toîts ?



Réagissez : un commentaire